Menu
FenuaTV
fenuatv

Inscription à la newsletter



TACEY alias KAPU "Je me retrouve dans la peau de mon personnage "


Rédigé le Mercredi 11 Mai 2022 à 16:57 | Lu 607 commentaire(s)


: À 26 ans, elle interprète le personnage de Kapu, la cousine de Toto dans le programme Mega. L’aventure, qui dure depuis quatre ans, lui plaît toujours autant et l’inspire. Elle travaille sur un programme à elle.


Tu interprètes Kapu, la cousine de Toto, qui est-elle ?
« Cela fait quatre ans déjà que je joue Kapu, la cousine un peu fofolle, qui a tout de même la tête sur les épaules de temps en temps ! Elle aime délirer, user de son charme et est toujours dans les bonnes blagues. C’est un personnage que j’apprécie particulièrement. Je me retrouve à travers elle. D’ailleurs, le réalisateur, mes amis le confirment, ils me disent que c’est moi. Elle évolue un peu avec le temps, petit à petit. À chaque fois que je découvre le texte d’un sketch, c’est une nouvelle surprise. »

À propos de texte, quand les reçois-tu ? Et as-tu déjà pris part à l’écriture ?
« En général, on les a 2 ou 3 semaines avant de tourner. Ce qui nous laisse le temps de le travailler. J’ai eu la chance une fois de participer à l’écriture du scénario, et c’est franchement quelque chose qui n’est pas facile. Il faut trouver de quoi faire rire, de sujets qu’on peut aborder, d’autres qu’il faut laisser de côté. Mais ça m’avait vraiment plu. Je n’ai pas poursuivi, je veux me concentrer sur d’autres projets personnels. »

Quand et où ont lieu les tournages ?

« En général on a deux sessions dans l’année, en juillet/août et décembre janvier. On enchaîne les tournages sur 3 jours maximum. Si on est vraiment à fond selon les acteurs, on peut faire ça en deux jours. On s’occupe chacun de nos tenues sauf pour certains accessoires s’ils constituent un élément clé du sketch. Les tournages ont lieu en studio. »

Et le métier d’actrice, est-ce que cela te plaît ?
« C’est quelque chose ! Il faut accepter de refaire jusqu’à obtenir ce qu’on souhaite vraiment, si un mot est mal dit, une expression faciale ne correspond pas, alors on recommence. Tous les détails comptent.

Te rappelles-tu comment tu es entrée dans l’aventure ?
« Oui, ce sont mes amies qui m’ont encouragée à y participer. Elles avaient vu passer l’annonce sur Facebook. D’après elles, c’était fait pour moi ! J’ai donc envoyé ma candidature, on m’a envoyé un script à travailler. Je me suis entraînée et…c’est passé ! C’était la première fois que je passais derrière l’écran, que je jouais la comédie de façon officielle, et j’aime vraiment ça. Manuarii, le réalisateur m’a dit que j’avais du potentiel, c’est motivant. »

Comment est l’ambiance sur les tournages ?
« Franchement on rit bien ! L’ambiance est bonne, il y a celui qui fait sa star, moi qui prends le studio pour un salon de coiffure. On peut dire que c’est comme une petite famille. On a évidemment plus ou moins d’affinités les uns avec les autres, mais on s’entend tous bien. »

Tu as appris à jouer la comédie ?
« Non, j’ai fait du théâtre à l’école, mais c’est tout. Dans la vie par contre j’aime me mettre en avant, faire rire les gens, pourquoi ne pas percer dans le métier d’actrice/comédienne ? »

Tu parlais précédemment de projets personnels, tu peux nous en dire plus ?
« J’aimerais avoir mon programme. Avec une amie on y travaille, on est en train d’écrire le scénario d’une série qu’on appellerait sans doute Miss Psy. On traiterait de différents sujets, des sujets d’actus, de société. On essaie. J’ai des choses à dire. Je pense notamment à la question des personnes transgenres, comme moi. Il reste encore trop d’idées reçues, de mauvaises choses qui circulent. Si j’arrive à monter cette série se sera la preuve qu’on peut, nous les personnes transgenres, réussir aussi comme tout le monde. »


Peux-tu nous dire d’où tu viens, quel est ton parcours ?
« Ma mère est polynésienne, elle est originaire de Taha’a, mon père est métropolitain. Je suis née en France mais nous avons fait de nombreux aller-retour avec la Polynésie. Mon père est gendarme. J’ai grandi à Taha’a principalement. Voilà 5 ans que je suis installée à Tahiti, et e dois dire qu’au début l’adaptation a été un peut difficile, c’est très différent des îles. Finalement, j’ai fait le choix de rester à Tahiti. J’ai fait différents petits boulots et maintenant, en plus de Mega la blague, j’ai mon projet. »



La parole à Manuarii Bonnefin
Il est à l’initiative de Mega la blague. Cette idée lui est venue après deux faits - la première était que « nous Polynésien aimons le spectacle du coup l’idée de transformer des blagues en scène était un bon moyen de divertir, en lisant des blagues je m’étais donc dit qu’il fallait que je les transforme en scène ». Le deuxième fait était « que je voyais souvent les copains qui restaient assis en bord de route à ne rien faire. Et je voulais faire quelque chose de cette situation, les aider à faire quelque chose tout en utilisant cette situation que je voyais ».
Il écrit toujours les textes en s’inspirant de faits divers de vie, de faits d’actualité, en observant des situations de vie des personnes alentour. En les observant rire et en se demandant pourquoi ils rient. Il aime beaucoup écrire lorsqu’il s’agit de créer un projet audiovisuel car c’est pour lui la base de tout.
Suite au succès de l’émission, Manuarii Bonnefin s’est formé sur panel large de réalisation. Il tourne différents formats : documentaires, publicitaires, émissions, fictions. Il a pu travailler avec des étrangers et aussi des locaux. En ce moment, il travaille sur la production de deux clips pour le chanteur Sheyn et sur une émission. Le premier clip sortira ce mois-ci.




Les blagues « à la polynésienne » réadaptée
Ce programme court et humoristique réadapte les blagues à « la polynésienne ». Il porte un accent tout particulier sur les jeunes du fenua : leurs habitudes, leurs langages, leurs manies. Avec le collègue (François), Toto, son frère Akeute (James Tinomoe), le Fou (Hapa), les neveux (Tum’s and Mun’s), Kapu, la cousine de Toto (Stacey Adon).
La 8e saison est actuellement diffusée quotidiennement sur Polynésie la 1ère. Le programme est réalisé par Manuarii Bonnefin.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Avril 2022 - 16:18 Ecokidz espère une relève

Jeudi 21 Avril 2022 - 14:53 Le rire comme remède



FenuaTV by night - les galeries
image 23
image 22
La famille Brunet de sortie ! (Fest. Te Hura Nui - Sofitel Tahiti Ia Ora Beach Resort).
DSC_0364
Lucien et la Team Rétro ! (Rétro).
Christelle et Carole.
Audrey, Fare, Nainoa et Hiti.
Team Millésime & Brapac ! (Dégustation whisky – Millésime).
Kiki & Friends (Rétro).