Menu
FenuaTV
fenuatv
Inscription à la newsletter



Le rêve de devenir Spider-man vire au cauchemar


Rédigé le Vendredi 29 Mai 2020 à 10:49 | Lu 438 fois | 0 commentaire(s)


Trois jeunes boliviens, âgés de 8, 10 et 12 ans sont hospitalisés après s’être fait mordre délibérément par une veuve noire, une des araignées les plus dangereuses du monde.


N’est pas Spider-Man qui veut. Trois jeunes boliviens en ont fait l’amère expérience.

Alors qu’ils gardent un troupeau de chèvres dans leur village de Chayanta dans les Andes, le chemin des enfants croise celui d’une veuve noire. Intrigués par le corps d’un noir brillant et le dessin en forme de sablier rouge vif sur l’abdomen de l’araignée qui leur rappelle le costume du super-héros Spider-Man, les enfants décident de s’en approcher.

L’ignorent-ils ou pas, la veuve noire, de son nom scientifique Latrodectus mactans (du latin latro « soldat, voleur » et du grec déktés « qui mord ». L'épithète mactans signifie « exécutant, terrassant ») est l’une des araignées les plus venimeuse du monde.

Selon le quotidien le Daily Mail, qui rapporte la mésaventure, les enfants décident alors de provoquer l’araignée, ayant dans l’idée que si elle les mord, elle leur transmettra les pouvoirs surhumains de leur héros préféré.

C’est en effet à la suite d’une morsure d’une araignée radioactive que le jeune Peter Parker, alias Spider-Man, découvre ses super pouvoirs : sa force, son agilité et sa capacité à lancer des toiles d’araignées avec ses poignets.

Les jeunes poussent donc volontairement l'araignée venimeuse avec un bâton jusqu'à ce qu'elle les morde tour à tour tous les trois.

Quelques minutes plus tard, les garçons commencent à ressentir les premiers symptômes du venin neurotoxique qui bloque la transmission de l’influx nerveux, paralyse le système nerveux central et provoque des douleurs musculaires intenses. Leur mère, inquiète, les emmène d'urgence dans un centre de santé local où leurs conditions continuent de s'aggraver. Ils sont finalement transférés à l'hôpital de Llallagua.
Après cinq jours passés dans le service des soins intensifs, où ils ont été traités par injections de serum spécifiques, ils ont finalement pu regagner leur foyer sains et saufs.

Virgilio Pietro, le chef d’épidémiologie du ministère bolivien de la Santé, a déclaré au magazine local Telemundo que l'incident devrait être considéré comme un avertissement: «pour les enfants, tout est réel, les films sont réels».


CM





Dans la même rubrique :
< >




Fenua TV





Inscription à la newsletter




Partager ce site

Suivez-nous sur...
Facebook
Twitter
Tahiti Infos


Le coin des twittos


image_12.png image.png  (690.61 Ko)







FenuaTV by night - les galeries
La famille Brunet de sortie ! (Fest. Te Hura Nui - Sofitel Tahiti Ia Ora Beach Resort).
Team Hitireva ! (Fest. Te Hura Nui - Sofitel Tahiti Ia Ora Beach Resort)
DSC_0364
Lucien et la Team Rétro ! (Rétro).
Christelle et Carole.
Audrey, Fare, Nainoa et Hiti.
Team Millésime & Brapac ! (Dégustation whisky – Millésime).
Kiki & Friends (Rétro).
Whitmer et Aurélya (3B).