Menu
FenuaTV
fenuatv

Inscription à la newsletter



Ecokidz espère une relève


Rédigé le Mercredi 27 Avril 2022 à 16:18 | Lu 60 commentaire(s)


Kiara Gilroy et Ethan Finck ont créé, avec l’aide de leurs parents, l’association Ecokidz. Cette association rassemble des personnes impliquées dans la protection de l’environnement. Pour sensibiliser toujours plus de monde, une série est née, diffusée sur TNTV jusqu’en janvier. Le duo espère une suite.


Pouvez-vous vous nous expliquer comment tout cela a commencé ?
Kiara : « C’était il y a plusieurs années maintenant. On était impliqué individuellement avant de lancer Ecokidz. Par exemple, j’ai été éco-déléguée au collège. On a amélioré le tri, mis en place un composteur dans l’établissement… »

Ethan : « Selon moi, il n’y a pas de petits gestes. Surtout si tout le monde s’y met ! Par exemple, quand je ramasse une bouteille ou tout autre déchet, j’ai l’impression que ça ne va pas changer grand-chose, mais si tout le monde ramasse un déchet touts les jours, c’est vraiment énorme ! Si on passe tous à l’usage de gourdes pour en finir avec les bouteilles en plastique jetables cela réduit les déchets. Quand on a lancé Ecokidz, on était déjà sensible à tout ça. »

Comment le projet Ecokidz a-t-il vu le jour ?
Kiara : « En novembre 2018, avec nos parents, on a fondé l’association Ecokidz. Elle rassemble toutes les personnes volontaires, bénévoles, impliquées dans la protection de l’environnement. On a mené différentes actions, par exemple on a organisé des ramassages de déchets. »
Ethan : « Et puis, avec le réalisateur Nicolas Perou, on a imaginé les vidéos. On a écrit les épisodes ensemble, disons, qu’on proposait des idées. Ensuite Nicolas se chargeait du reste, il faisait des recherches, écrivait les épisodes et s’occupait du tournage et du montage. On pouvait se réapproprier les dialogues une fois qu’ils étaient écrits. »

Quelle était l’idée de ce programme ?
Kiara : « On a voulu parler de l’environnement sous forme ludique et éducative. »
Ethan : « On a voulu montrer comment adapter des gestes écocitoyens, parler de sujets qui nous touchaient au quotidien. »

Avez-vous vu des changements, est-ce que les gens ont réagi, les trouvez-vous concernés par le sujet ?
Ethan : « Mes professeurs m’en ont beaucoup parlé. Certains m’ont dit avoir appris des choses. Un ami m’a dit que sa mère avait changé certaines habitudes. Mais plus globalement, on voit bien que le sujet n’intéresse pas, on en a très peu parlé pour les présidentielles, ce n’était pas un sujet prioritaire pour les candidats. »
Kiara : « Il y a eu des changements, mais depuis le confinement, la guerre en Ukraine, cela ne semble plus être une priorité. Déjà si les accords passés étaient respectés, ce serait bien, mais on sait bien que les objectifs affichés ne seront pas atteints. On manque d’actions concrètes. »

Aujourd’hui, en quelle classe êtes-vous ?
Kiara : « J’ai 15 ans, je suis en seconde, j’ai choisi comme spécialités l’histoire géographie, les sciences politiques et la géopolitique, les sciences économiques et sociales et l’anglais et le monde contemporain. Je trouve les sciences politiques très intéressantes, je m’orienterai probablement en relation internationales. J’aime tout ce qui touche aux lois. Cela peut rejoindre l’environnement, un sujet auquel je suis toujours sensible. De toute façon, aujourd’hui, tout touche à l’environnement. »
Ethan : « Moi j’ai choisi les mathématiques, les sciences de l’ingénierie et les sciences physiques chimie. Je pense aller du côté de l’ingénierie, c’est un domaine très vaste, j’aviserai au fil du temps. »

Avez-vous gardé les bonnes habitudes et les écogestes dont vous avez parlé dans la série ?

Kiara : « Oui, bien sûr. Une fois que les habitudes sont prises, on les garde, même si nous avons moins de temps pour de grandes actions comme le ramassage de déchets ou pour le tournage. »
Ethan : « Je continue à sensibiliser des amis à l’école. Je vois encore plein de gens qui ne trient pas. Par exemple, il n’y a pas longtemps un ami a jeté un carton dans la mauvaise poubelle, il m’a dit que cela n’avait pas d’importance car le tri n’était pas réellement fait. Je lui ai expliqué tout le cheminement des déchets et le travail qui était fait. Il faudrait que tout le monde fasse un peu pour que les choses changent.»

Quels souvenirs gardez-vous des tournages ? Combien de temps duraient-ils ?
Kiara : « Pour un épisode de trois minutes, on tournait en moyenne trois heures. On faisait ça sur une demi-journée car il était difficile de rester concentrés toute une journée. On a tourné en intérieur la plupart du temps, mais aussi un peu en extérieur. C’était plus compliqué en extérieur car il faut tenir compte du vent, des passants, du bruit…»

Est-ce que de nouveaux épisodes sont prévus ?
Kiara : « Nous avons trop de travail pour pouvoir continuer, mais nous espérons qu’il y aura une relève et qu’Ecokidz pourra continuer ! »

26 épisodes
Le programme Ecokidz a été présenté par Kiara et Ethan. L’objectif ? Proposer des solutions pour alléger notre impact sur l’environnement et limiter les agressions liées à notre mode de vie. Au total, 26 épisodes de 2 à 3 minutes chacun ont été diffusés sur TNTV jusqu’en janvier. Ils sont toujours visibles en ligne. Au programme : fabrication de tawashi, de lessive maison, économiser l’eau, le vrac, la web écologie, le gaspillage énergétique… La série a été soutenue par le ministère de l’Environnement.

Contacts
FB : Eco Kidz du Fenua





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Avril 2022 - 14:53 Le rire comme remède



FenuaTV by night - les galeries
image 23
image 22
La famille Brunet de sortie ! (Fest. Te Hura Nui - Sofitel Tahiti Ia Ora Beach Resort).
DSC_0364
Lucien et la Team Rétro ! (Rétro).
Christelle et Carole.
Audrey, Fare, Nainoa et Hiti.
Team Millésime & Brapac ! (Dégustation whisky – Millésime).
Kiki & Friends (Rétro).