Menu
FenuaTV
fenuatv
Inscription à la newsletter


"Après moi le bonheur": quand une mère lutte pour donner une famille à ses enfants


Rédigé le Lundi 7 Mars 2016 à 07:52 | Lu 167 fois | 0 commentaire(s)


"C'est une personnalité incroyable", lance Alexandra Lamy, qui incarne dans le téléfilm "Après moi le bonheur", diffusé lundi soir sur TF1 à 19h55, Marie-Laure Picat, une mère atteinte d'un cancer en lutte contre son mari et l'administration pour placer ses enfants dans une nouvelle famille après sa mort.



"Elle fait preuve d’un humour désarmant et d’une énergie étonnante face à la fatalité", dit à l'AFP l'actrice, frappée par l'"envie de vivre" de cette mère condamnée par la maladie. 

Alexandra Lamy a été conquise par le scénario de Claire Lemaréchal adapté du livre autobiographique "Le Courage d'une mère" que Marie-Laure Picat a eu le temps d'écrire avant de mourir au mois d'août 2009.

La comédienne, bientôt au cinéma dans "Retour chez ma mère" aux côtés de Josiane Balasko et Mathilde Seigner, a beaucoup interrogé la scénariste pour tenter de cerner le personnage réel. "J'ai regardé aussi sur internet quelques interventions de Marie-Laure Picat dans les médias", dit-elle.

"J'ai lu le livre de Marie-Laure et je l'ai rencontrée en 2009", raconte de son côté Claire Lemaréchal. "Alexandra était déjà pressentie pour le projet que j'avais soumis à TF1".

Co-productrice avec Capa ("Versailles", "Braquo"), la scénariste, également co-auteur de la série "Au service de la France" dont la saison 2 est en écriture pour Arte, a pu être associée à la fabrication du film jusqu'au bout.

"J'étais sur le tournage, ce qui m'a permis de travailler avec le réalisateur Nicolas Cuche, et les comédiens", précise-t-elle.


"Après moi le bonheur": quand une mère lutte pour donner une famille à ses enfants

Ni salaud, ni pauvre type 

 

Avertie par son médecin du peu de temps qui lui restait à vivre, Marie-Laure Picat avait songé aussitôt au devenir de ses quatre enfants. 

Elle ne veut pas qu'ils soient séparés, ni confiés à la DASS et mettra tout en oeuvre pour trouver elle-même une nouvelle famille. 

Mais quand elle rencontre enfin le couple idéal prêt à accueillir ses enfants, Véronique (Zabou Breitman) et Jérôme, elle se heurte à l'administration et au père des enfants, Franck, un chauffeur-routier irascible et souvent absent, interprété par Thierry Frémont.

Le père n'est "ni salaud, ni pauvre type", estime Thierry Frémont, comédien aux récompenses prestigieuses, deux Molière, un César, un Emmy, qui vient de tourner à Londres dans le prochain film de Robert Zemekis, avec Marion Cotillard et Brad Pitt.

"Franck est comme beaucoup d'hommes qui font des métiers difficiles pour nourrir leur famille et qui rentrent chez eux, rincés, sans énergie pour s'occuper des gosses", explique-t-il à l'AFP, en précisant avoir fait évoluer le scénario qui le peignait de façon trop noire. 

"Ca me parle de mon père qui était un homme de cet acabit-là, il était boucher. Le soir, il rentrait tard, il se mettait à table et piquait du nez, je ne peux pas le juger. Il se crevait pour moi, j'aurais voulu parler avec lui mais c'était comme ça", confie-t-il. 

Thierry Frémont éprouve du respect "pour les gens qui bossent dur". Et ajoute: "Ce ne sont pas des salauds pour autant".

Avec AFP






Dans la même rubrique :
< >



Votre magazine à feuilleter





Inscription à la newsletter





Partager ce site

Suivez-nous sur...
Facebook
Twitter
Tahiti Infos


Le coin des twittos






FenuaTV by night - les galeries
Lucien et la Team Rétro ! (Rétro).
Loé, Lina et Vaitea (Villa)
Christelle et Carole.
Audrey, Fare, Nainoa et Hiti.
Team Millésime & Brapac ! (Dégustation whisky – Millésime).
Kiki & Friends (Rétro).
Whitmer et Aurélya (3B).
Tamara et Théodore (Concert Vianney – Casa Mahina).
Valinda, Abigaël et Muriel (3B).