Menu
FenuaTV
fenuatv
Inscription à la newsletter



A Tanu ana'e : cultive ton fa'a'apu avec Eva Ariitai


Rédigé le Mardi 14 Septembre 2021 à 10:57 | Lu 22 commentaire(s)


Lutter contre la mouche des fruits, faire ses semis ou gérer les mauvaises herbes. Pour cultiver simplement, manger local et préserver le fenua, A Tanu ana'e propose de découvrir ou redécouvrir en 24 leçons tous les secrets et les astuces des potagers. Avec les mini-tutoriels en français et en tahitien d'Eva Ariitai, vous saurez tout pour vous lancer dans la culture d'un potager ou simplement améliorer votre fa'a'apu. Et une fois n'est pas coutume, l'émission est diffusée à la fois sur TNTV et Polynésie la 1ère. Vous n'aurez plus d'excuse pour mettre les main dans la terre.


Eva, l'émission A Tanu ana'e est proposée par le Ministère de l'agriculture. C'est lui qui t'a contactée ?

"Je vous explique tout ! Suite à la crise sanitaire mondiale et au confinement l’année dernière, le Ministère de l’agriculture, la Direction de l’agriculture et la Chambre de l’agriculture ont décidé de mettre en place une émission qui apprendrait à la population quelques astuces simples pour planter chez soi et entretenir son potager avec des outils que nous avons tous à disposition à la maison, mais aussi comment détecter et lutter contres les maladies des plantes causées par les charançons, les mouches des fruits etc... Et donc, voilà que durant le confinement l’année dernière, Tahiti tourisme a demandé à pas mal d’influenceurs en Polynésie de tourner une petite vidéo afin de soutenir le tourisme et l’économie. J’ai donc tourné ma petite vidéo entièrement en tahitien et elle a eu un succès fou avec plus de 100 000 vues en moins d’une semaine et des centaines de commentaires, des partages et des milliers de réactions sur ce post. Suite à cela, emballé, le Ministère de l’agriculture m’a contacté et voulait collaborer avec moi, afin de présenter l’émission À tanu anae en version française et tahitienne."

Tu as été tout de suite partante ?
"Oui absolument, j’ai tout de suite accepté la collaboration. En plus, j’étais vraiment emballée par le projet et curieuse de découvrir les sujets et les astuces très intéressantes qui touchaient à l’agriculture, la production, l’entretien du potager, jusqu’à la récolte, mais aussi l’apiculture, les poules pondeuses etc…"

Quel est le but de l'émission ?
"Bien évidemment, toucher et sensibiliser la population à produire, à consommer et à apprécier nos produits locaux."

Tu t'es inspirée d'émissions existantes ?
"Pas forcément, mais j’avoue que j’ai toujours bien aimé l’émission "Silence, ça pousse" avec Stéphane Marie. J’aime son attitude, sa manière d’expliquer, de conseiller, on sent qu’il maîtrise son sujet. Je regardais cette émission étant petite."

Quel est le sujet que tu as préféré ?
"Je trouve que tous les sujets sont très intéressants, franchement je n’ai pas de préférence, car dans chacun d'eux j’en apprenais d’avantage. Même sur des sujets que je pensais plus ou moins maîtriser, il y avait tout de même pas mal de choses que je ne savais pas ou que je ne connaissais pas vraiment."

Les conseils donnés sont-ils faciles à mettre en place ?
"Oui avec une poignée de volonté, de détermination, de patience et un soupçon d’amour quand même ! Comme par exemple les épisodes "la place des plantes dans le potager", "comment gérer les mauvaises herbes", "les purées de fruits" pour éviter le gaspillage, "le secret des semis" ou "les graines maison" que j’ai moi même mis en pratique - ou du moins essayé de mettre en pratique - chez moi. Par contre, certains sujets demandent un tout petit peu plus d’effort, mais à mon avis cela reste vraiment simple et accessible à tous."

L'émission est proposée en français et en tahitien. Une super idée pour toucher plus de gens ?
"Oui, car ici en Polynésie le français n’est pas forcément compris par 100% de la population, d’où le fait de l’avoir proposée en version tahitienne et française pour toucher bien évidemment plus de personnes, notamment nos matahiapo et aussi les gens des îles."

A qui s'adresse-t-elle ?
"Il n’y a pas d’âge pour apprendre et l’émission s’adresse à tout les passionnés de fa’a’apu, de plantes, elle s’adresse aux professionnels comme aux débutants et je trouve d’ailleurs que les sujets sont très intéressants. Car souvent, les mêmes questions reviennent : Comment planter ? Où ? A quel moment ? Ici on apprend tout du début du processus de plantation jusqu’à la récolte."

Tu as un fa'a'apu ?
"Oui j’ai un petit fa'a'apu à la maison, il n’est pas très grand mais correspond parfaitement aux besoins de notre petit foyer ! J’ai mon petit jardin aromatique aussi. Ça c’est génial ! Planter, c’est comme une façon pour moi de m’évader un peu. Etre dans mon jardin me fait déstresser, je ne sais pas comment l’expliquer, mais cela me fait du bien, comme une sorte de thérapie et puis c’est super satisfaisant de pouvoir cultiver et surtout récolter quelques mois après le fruit de ton travail, tu développes une certaine patience, car pour avoir un potager il faut avoir du temps et aussi beaucoup de patience et de délicatesse, comme ma grand-mère me l’a toujours appris depuis toute petite, et j’adore ça ! (…) J’encourage tout le monde à mettre en place son propre petit potager, à cultiver ses propres fruits et légumes, c’est tellement satisfaisant de semer, planter, de voir ses plants germer et grandir et le meilleur pour la fin, la récolte et la cuisine de tout cela. Cette satisfaction de pouvoir avoir à disposition, à portée de main, des fruits et légumes, c'est le bonheur à l’état pur ! C’est mon petit plaisir à moi ! Comme ma grand-mère le dit si bien : À Tanu, te ra te Ora ! Planter, c’est ça la vie !"

Manger local, c'est important selon toi ?
"A mon sens oui, déjà pour favoriser la consommation de nos produits frais, favoriser la production locale et valoriser le travail de dur labeur de nos producteurs locaux pour éviter l’importation massive de fruits et légumes étrangers."

Comment expliques-tu l'engouement actuel pour ce sujet ?

"L’agriculture, ou en tout cas la production de fruits et légumes, a toujours été un sujet important, c’est juste qu’une partie de la population ne se rend pas compte de la richesse que nous possédons en Polynésie. En tout cas, depuis mon plus jeune âge ma grand-mère m’a toujours dit, 'Tu sais, le fa'a'apu, ou en tout cas pouvoir cultiver sur une terre, c’est là que se trouve la vie. Manger c’est la vie. Te mau ma’a Hotu, te ra te ora e mea maitai ato’a no te ea'. Et elle a totalement raison !"

As tu des exemples de produits locaux qu'il faudrait développer ?
"Selon moi, le pitaya, qui est en bonne voie de développement je pense en Polynésie. C’est un super fruit, bon pour la santé et aussi super pour colorer ses jus de fruits frais ou autres mixtures et mélanges comestibles."

Une deuxième saison de A Tanu ana'e est-elle prévue ?
"Franchement, je ne sais pas du tout, mais je l’espère bien. En tout cas c’est une superbe émission !"

Pratique

‘A Tanu Āna’e
Sur TNTV et Polynésie la 1ère
www.tntv.pf/replay/a-tanu-anae/a-tanu-anae-vf-la-plantation-en-potager/

https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions/tanu-ana-e




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 09:50 Nathalie Jolibois : "Je veux peindre la lumière"

Mardi 14 Septembre 2021 - 11:06 Vevo, Le grand rendez-vous de Lucile Guichet





Fenua TV




Inscription à la newsletter



Agenda


Partager ce site

Suivez-nous sur...
Facebook
Twitter
Tahiti Infos

Sur Tahiti Infos

Le coin des twittos


image_12.png image.png  (690.61 Ko)








FenuaTV by night - les galeries
image 23
image 22
La famille Brunet de sortie ! (Fest. Te Hura Nui - Sofitel Tahiti Ia Ora Beach Resort).
DSC_0364
Lucien et la Team Rétro ! (Rétro).
Christelle et Carole.
Audrey, Fare, Nainoa et Hiti.
Team Millésime & Brapac ! (Dégustation whisky – Millésime).
Kiki & Friends (Rétro).