Menu
FenuaTV
fenuatv
Inscription à la newsletter


Umu tī : le 5 juillet, marchez sur le feu !


Rédigé le Vendredi 30 Juin 2017 à 09:09 | Lu 78 commentaire(s)



La marche sur le feu, une tradition spectaculaire !
La marche sur le feu, une tradition spectaculaire !
La prochaine édition du Umu tī, la traditionnelle marche sur le feu qui ouvre les festivités du Heiva i Tahiti, aura lieu le 5 juillet, au Mahana Park. Cette cérémonie spectaculaire sera menée par Raymond Graffe et son fils, qui a repris le flambeau.


Organisée depuis 1983 par le tahua (prêtre) Raymond Teriierooiterai Graffe (dit aussi Tuteirihia Kaha Faatauira Faaitoa), la marche sur le feu est un rituel purificateur impressionnant. Cela fait plus de soixante ans que cette cérémonie authentique existe, rassemblant plusieurs centaines de spectateurs fascinés par l’intensité de ce moment ancestral, qui ouvre les festivités du Heiva i Tahiti. Appelée Umu tī en reo tahiti, elle nécessite une longue préparation : après avoir creusé une cavité assez profonde, la fosse est ensuite remplie de bois de 'aito (qui détient un pouvoir calorifique extrêmement fort) et de pierres volcaniques ramenées de la vallée de la Papeno’o, installés sur un lit de palmes de cocotier sèches. Selon l’épaisseur du bois, il faut patienter de 24 à 48 heures pour que tout soit prêt.

À l’origine, cette cérémonie se pratiquait au moment des disettes pour cuire les tubercules de "tī" (provenant du 'autī, plante sacrée) afin d’éviter la famine pendant la saison sèche ou en période de conflits. La marche sur le feu se faisait avant la cuisson, pour vérifier la présence des dieux. Après des incantations, le prêtre marche sur les cailloux en les balayant avec des feuilles de 'autī. Les volontaires sont ensuite invités à le suivre sur des pierres chauffées à blanc, dont la température en surface peut atteindre plusieurs centaines voire milliers de degrés Celsius… Une expérience unique au monde !

De plus en plus de couples étrangers viennent célébrer leur union dans la fournaise.
De plus en plus de couples étrangers viennent célébrer leur union dans la fournaise.
Raymond Graffe nous invite à "venir partager cette culture et l'embrasser, comme nos anciens le faisaient". Il rapporte : "Depuis le 21 juin 1983 où j'ai officié pour la première fois, nous avons parcouru du chemin, et cela n'a pas été facile, mais on arrive aujourd'hui à dompter le feu ! Depuis deux ans maintenant, de plus en plus d'étrangers viennent chez nous pour participer au Umu ti, et notamment des mariés qui veulent une alliance dans la fournaise. C'est mon fils (Te Arii o Tahiti te Papa Nui Ario'i a été consacré prêtre du haut de ses dix ans, ndlr), âgé de 22 ans, qui dirigera la cérémonie ; il connaît toute la mise en place. Il sera entouré de ses frères cette année afin de pousser encore plus loin dans la fournaise." Un moment important dans la culture polynésienne, qui augure ensuite d'un Heiva i Tahiti flamboyant !


Dominique Schmitt

Infos pratiques

Mercredi 5 juillet, à 18 heures
Mahana Park, Punaauia
Tarif unique : 3 000 Fcfp
Billets en vente à la Maison de la culture
Contacts : 87 78 54 75 (Nini) / www.heiva.org




Dans la même rubrique :
< >



Votre magazine à feuilleter




Inscription à la newsletter






Partager ce site

Suivez-nous sur...
Facebook
Twitter
Tahiti Infos


Le coin des twittos